Forum du clan elfe noir de suisse romande, Forum de GN et JDR
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Proposition de GN

Aller en bas 
AuteurMessage
El'
Chercheur du bouton "poster"


Messages : 19
Date d'inscription : 30/11/2011

MessageSujet: Proposition de GN   Lun 9 Jan - 7:53

Hello les drows!

Bon, j'ai envoyé un MP à Zaknafein, mais sans réponse. Je me permets donc de poster l'info, en espérant ne pas la mettre au mauvais endroit ou déranger quelqu'un... Si jamais vous préférez que je n'en mette pas, ou au contraire vous désirez que je mette les infos des GNs que j'organise, dites-le moi. Je marche essentiellement au cercle de connaissances, pour être sûr de n'avoir que des gens intéressés et de ne pas embêter les autres.

J'avais parlé des GNs historisants qu'on fait dans ANDLR avec Synilis. On en fait un dans deux semaines. Il reste des places de PNJs. Si vous débordez de motiv', je peux faire des places de PJs sur mesure, faut juste me dire vite.

le contexte est une réunion politique dans un couvent byzantin en 1120. Je vous mets le teaser général et l'amorce de scénario pour que vous vous fassiez une idée. J'ai à disposition une chronologie retouchée des 40 années précédentes pour ceux qui voudraient avoir une meilleure idée du contexte historique (et modifié dois-je préciser). Ceux qui veulent en savoir plus peuvent me contacter par MP, mail, téléphone, signaux de fumée ou pigeon voyageur!

-------------

Teaser général:

Murder Party
Au Nom De La Rose
Tempus Fugit


Au moment où je prends la plume, voici que plus de vingt ans se sont passés depuis la prise d’Antioche et de Jérusalem. Les croisés ont vaincu. Les musulmans ont reculé. Pour mieux reprendre des terres là-bas. Là-bas, dans ce qui est désormais la péninsule almoravide. L’Ibérie, l’Espagne… Des noms de Royaumes aujourd’hui disparus qui hantent pourtant ma mémoire. Mais il semble que je sois le seul à encore m’en soucier un peu. Durant certaines de mes prières. Je ne peux faire plus…

Certes, de manière officielle, l’Espagne a survécu avec moi. Et celle qui m’accompagne désormais représente elle aussi la terre et la puissance disparue de mes aïeux. Mais pourtant, je ne peux m’empêcher de voir que des hommes qui m’accompagnèrent jusqu’ici, plus un seul ne songe à partir de la Cour qu’il a choisi. Qu’elle soit à Jérusalem, Antioche ou Tripoli.

Mais trêve de pensées nostalgiques. C’est vers le futur que je dois me tourner. Mon fils, du haut de ses vingt-et-un ans, brûle de se tailler un royaume dans les terres volées par les Infidèles. L’appellera-t-il Espagne ? Je ne le sais. Et tant que je n’entendrai pas de mes propres oreilles les cantiques résonner dans les Monts Aquilianos, je n’en aurai cure…

Quel meilleur chemin lui conseiller ? Comment ne pas perdre la dernière richesse que Dieu m’aie accordé, l’amour de ma femme mis à part ? Après la mort de mon second fils, l’enlèvement d’Urraque et le mariage forcé de Carmina avec un seigneur mauresque d’Antioche, voilà que le danger guette à nouveau la chair de ma chair.

Autrefois, j’aurai fait appel à mes meilleurs compagnons d’armes. Ceux qui devant aucun danger ne résistait. Matteo Jordaini par exemple. Mais Matteo est mort sous mes yeux, sur la plaine d’Antioche.
Les Chiens ont payé depuis ce temps. Mais cela n’a pas ramené Matteo et ses sages conseils. Rodrigo Montoya peut-être ? Il a disparu sans mot dire ! Lui en qui j’avais toute confiance !

Le seul lien réel qu’il me reste de mes anciens compagnons n’est autre que Wilfrid. Fils de Jehan et d’Alix de Taillefer, rencontrés eux aussi sur la Plaine d’Antioche. Il est jeune, mais valeureux. Et reste le meilleur ami de mon fils. Et par les bons enseignements de son père, fameux maître d’armes, il est la meilleure protection qu’on puisse imaginer pour lui. Par Wilfrid, je recroise de temps en temps des gens issus du passé. Il me semble les voir comme s’ils sortaient d’une autre vie.

Peut-être devrais-je en parler avec Anne. Depuis qu’elle est rentrée officiellement au monastère, elle a plus de temps. Enfin… Comme si une femme de la famille impériale pouvait avoir un peu de temps libre. Elle a bien assez à faire avec la gestion de son école. Mais puisqu’elle semble apprécier mon cher fils, peut-être pourrai-je lui demander quelques-uns de ses judicieux conseils ?

Ma bougie a presque totalement fondu. Le temps où j’écrivais vite s’est éloigné. Je ne suis pas encore vieux, non ! Mais je sens déjà les outrages du temps sur mon corps. Ecrire mes pensées sur un papier est reposant, mais je ne peux plus noircir plusieurs volumes par soir comme auparavant…

Enfin… Avant que le noir ne m’enferme, je tiens à noter cette idée pour demain.

Pourquoi ne pas organiser, en compagnie choisie, le jeu d’une pièce ancienne à la Cour Impériale ? Je crois que « Les Grenouilles » d’Aristophane seraient plus qu’ad hoc.

Et qui peut dire qui sont les gens dans l’ombre des alcôves ?



-------------------------

Amorce de scénario:


Aux invités de ce 21 janvier 1121.

Comme vous le savez, en ce sanctuaire de la Très Sainte Vierge Muette à Nicomédie, chaque mot a son poids propre. Sur la proposition d’un subtil conseiller, je vous proposerai donc de réfléchir aux mots d’un poète parmi les plus grands. Aristophane. Ses vers des « Grenouilles » sont encore d’actualité dans notre bel Empire à nouveau resplendissant, par la grâce de mon très cher Père Alexis 1er. Le Très-Haut l’a accueilli auprès de lui sans le moindre doute. Les plus belles pensées seront offertes sous une icône à son effigie, et il pourra ainsi intercéder en la faveur de ceux qui lui auront dédiés leurs termes.

Je vous rappelle que les termes politiques sont bannis de notre retraite, selon les vœux même de mon cher frère, l’Empereur Jean le Beau. En sœur aimante, je vous demanderai de respecter cette volonté. L’heure sera à la réflexion, la prière, et la mise en valeur de l’intelligence par le divertissement. Certains invités nous régaleront de mots et de nouvelles, tandis que d’autres nous présenteront des secrets venus de lointaines contrées.

Prenez le temps de vous divertir, et laissez vos soucis du monde matériel à la porte. Il ne sera ni lieu ni temps de parler des remous dans la péninsule almoravide, des agitations causées par la nouvelle république d’Antioche, des problématiques commerciales apparues dans l’Adriatique, du Naufrage de la Blanche-Nef, de la montée en puissance d’Il-Ghazi ou de Ghazi, de la décrépitude de la Cour de Jérusalem, de la descente Petchenègues vers Thessalonique ou encore des Fous de l’Ombre de la Faux.

En l’attente de tous vous voir en ces lieux saints,
Votre amie,
Anne Comnène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Proposition de GN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proposition de Partenariat > Les Apôtres Noirs
» Proposition éventuelle.
» Présentation - Zyx - Proposition !
» [Proposition] Un post pour indiquer les points gagnés et perdus
» PROPOSITION DE SORTIE DE CRISE! LA MISERE, LE CHOLERA ,CORRUPTION !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Agenda, Information-
Sauter vers: