Forum du clan elfe noir de suisse romande, Forum de GN et JDR
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Odisée d'un assoiffé

Aller en bas 
AuteurMessage
Tribal-Vodoo
Barbouilleur
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/09/2012
Localisation : dans la partie sombre de ton ame

MessageSujet: Odisée d'un assoiffé   Ven 28 Sep - 16:32

*La porte s ouvre violemment, tous le mode se leve la main sur le fourreau*

*un homme entre doucement comme si rien ne s était passer*

- Bonsoir Messieurs dis l homme

personne ne répond

apres un regard dans la piece l homme s exprime:

- Vous n avez point de vin de messe

L homme entre en riant et jette un corps mutilé sur la table

- Vampire, elfe noir et autre créature malifique a cette table. Je vous offre cet homme de foi en guise de déjeuné. En echange je ne demmande que de rejoindre votre guilde. et en guise de remerciment vous pourriez disposer de mes service * et avec un grand sourire* contre quelque sacrifice innocent HAHAHAHAHAHAhahahahahahaha

- qui est tu ?


- Arkanox Calistos pour vous servire mais vous pouvez m apeller le "serpent fou". Nombreux sont les sage et la mage que j ai trompé pour aquiérire leur savoir. Si vous souhaitez connaitre mon chermin Suivez les cadavres * doucement avec un sourire malicieux * . Je suis mage et devin du moins je le prétend mais le me vois plus comme "UN ARTISTE" *il a les yeux fou completement revulsé*

La mort OUI la mort mes amis est une euvre d art et je dirrais meme que pour moi l art est lié au plaisire culinaire HAHAHAHAHAHahahahahahaha


j ai dormis longtemps TROOOOOOP LONGTEMPS *il est surexité enerver et tourne en rond en marmonant* morax combien morax 100ans 200ans noooon c est pendand 29 vie que tu ma enfermer mais la *il poufe de rire* qui te regarde de haut hein maintenant HEIN et tu sais morax. hoooooo oui tu sais c est ta petite décendante qui est tombé sur mon message. haaaaaaaa un tres bon repas cette petite je me demande meme si tu a le mem gout ? oui morax tu est morts et je suis libre et meme si tu a emporté mes pouvoire je deviendrais aussi pussant qu'antant, et je reviendrais te voir, Pour pouvoire caracher le sang de tous l empire sur ta tombe

*il se calme et se tourne ver les autres*



- Motivation mes amis. La seule motivation qui me consume est de vous menez en haut. de voire les seigneur de l empire s agenoiller devans la guilde. Et savez... vous... POURQUOI je ne vous trairait point ? Car je ne cherche point le pouvoir non. Je veux l horreure je veux Faire de cette terre MA PLUS GRANDE OEUVRE D ART



-alors compagnons a table HAHAHAHAHAHAHAHAhahahahahahaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaknafhein
Spameur dégénéré (Admin)
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 27
Localisation : Ste-Croix

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Sam 29 Sep - 19:40

"Non sans jeter un oeil a cette étrange énergumène, le drow du fond de la pièce se leva doucement et s'adressa a l'être qui venait d'entrer"

- Cela fait toujours plaisir d’accueillir un nouveau frère dans notre demeure... Mais je te prierais d'essuyer les traces de sang devant la porte

Dit-il en pointant la flaque devant la porte

- J'aurais de la peine à convaincre les autorités locales que ce n'est que du sang de porc ou un quelconque autre animal...

Après une petite pause permettant de jauger l'individu il repris
- Je me nomme Zaknafhein, maître de ces lieux... Je t'en prie, joins toi à ma table, j'ai hâte de connaitre ton histoire... Apportez 2 verres de lyrium à ma table !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drow.forumgratuit.ch
Tribal-Vodoo
Barbouilleur
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/09/2012
Localisation : dans la partie sombre de ton ame

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Sam 29 Sep - 21:31

- Tres heureux

*il sors de ca poche une petite pierre rouge*



-H'a'l'l's'a'd'a k'''''-l'r'o'o'o''''o'

*le sang guider par une force maléfique serpante sur le son et remonte la table. Le serpent fou pose la pierre su la table*

-h'sig''''' HE k't''alar

*on entend le crie du prêtre mais comme etouffer. Quans l homme assis a la table ragada de plus pret. Il vi le visage du dévo se noyer dans son propre sang et soudain, tout le sans fut aspirer par la piere. Le sepent fou leva la pierre au dessu de sa tete et sa bouche libéra une langue visqueuse et fendu en deux*

- Fal'achte''raa'''aaaaaa

le sang degoulina de la pierre directement dans la bouche du vampire.

-je n en perd jamais une goute. dit il avec un sourire narquois

*Il suivit l homme qui était venu l accoster. et s assis a la table*


- J aichangerais bien vos questions contre quelques une des miennes. Et je pense point vous offencer si je m autorise de poser les mienne en premier.

*l homme aquise*

- Je voyage depuis un moment mais je vien d ariver dans la region. en suivant les trace du serpent, une souris morte,un cadavre, une chauve souris. J'en suis venu a cette taverne
premièrement:
Oú suis-je?
Quel sont les forces en puissance?
Et....... y a t'il du vin de messe?
*ils s esclafe de rire*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaknafhein
Spameur dégénéré (Admin)
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 27
Localisation : Ste-Croix

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Dim 30 Sep - 10:05

Zaknafhein regarda l'homme avec un petit sourire amusé
Sur quel genre d'individu l'ombre avait bien pu le guider

deux verres arrivèrent plus ou moins plein d'un liquide scintillant de petits éclats bleu.

Le drow le vida d'un trait et répondit à l'homme
- "Nous sommes sur les terres d'Azoria. Les terres de l'empereur... du moins c'est pour ce qui est en dehors de cette demeure.
Les autres forces, n'ont pas d'importance... du moins pour le moment...
Et... Pour ce qui est du vin de messe, non nous n'en avons pas, par contre nous avons ceci"

Il désigna le second verre sur la table

"Liqueur d'une essence bien peu connue, qui a des effets... intéressants"
dit-il en ricanant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drow.forumgratuit.ch
Prime-Anonymous
Chercheur du bouton "poster"
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 27
Localisation : je suis de retour à la maison!

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Dim 30 Sep - 10:06

-"Bonjour, bonjour, mes demoiselles, messieurs! Salut à vous Zaknafhein, depuis longtemps nos routes ne se sont pas croisées."
Dis l'homme qui venait de rentrer à son tour. Sous le chapeau à grand rebords on pouvait distinguer le rouge de ses yeux et le blanc de ses dents. Un pistolet apparaissait sous les pans de son manteau noir.
-"Veuillez excuser mon intrusion en ces lieux mais..comment expliquer ce qui m'amène ici? J'avais rendez-vous avec un quelconque indicateur à propos de rumeurs sur la venue dans notre belle cité d'un Inquisiteur. Malheureusement je le vois gire ici sur cette table dans votre demeure après avoir suivit les traces de sang depuis la fontaine du village. "
Tout en parlant il s'était rapprocher de la table encombrée du cadavre. Il lui soulève la tête et le retourne sur le dos, fouille le corps et en ressort une lettre cachetée d'un seau violet.
-"Au vu de la qualité du papier, ce document n'aurait jamais dû être possédé par pareil grenouille de bénitier! Ce document doit être d'importance, la charge de l'ouvrir vous revient donc, Zaknafhein!
D'ailleurs il reste encore de la nourriture sur la porte pour votre compagnon. Ce genre de clerc puant la naphtaline à des kilomètres je vous souhaite d'avoir un estomac solidement accroché, Monsieur!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaknafhein
Spameur dégénéré (Admin)
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 27
Localisation : Ste-Croix

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Dim 30 Sep - 10:18

"Cela fait bien longtemps en effet cher ami... Un inquisiteur dis tu ?
Hé bien, il deviens urgent de nettoyer ce sang n'est-ce pas cher Arkanox... rien ne pourrait être plus mauvais pour les affaires que la venue d'un de ces cloportes d'inquisiteur..."

Il pris la lettre qu'on lui tendait et l'ouvrit

"Mmmmm... Rien de bien bon tout ça... Enfin, rien de différents de d'habitude
"Moi chef des forces impériales blablabla", "requière toutes les forces disponibles, blablabla", "arrêter ces viles créatures des ténèbres" tiens la dernière fois nous étions hérétiques, maintenant nous sommes une force des ténèbres... "Capturez Z vivant", mmmm cela a changé... Avant ma tête leur suffisait, intéressant...

"Ils sont marrant ceux de la milice je trouve... Incapable de nous voir "

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drow.forumgratuit.ch
Prime-Anonymous
Chercheur du bouton "poster"
avatar

Messages : 22
Date d'inscription : 26/09/2012
Age : 27
Localisation : je suis de retour à la maison!

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Dim 30 Sep - 10:28

-"A voir nous montons dans leur estime! ça fait du bien à notre guilde! Capturez Z vivant! Comme les choses évoluent rapidement ces derniers temps. Le bruit circule que les troupes se rassemblent et convergent toutes vers une certaine forêt..Et tu me connaît, je suis là où il y a du grabuge!
Puis-je me joindre à votre tablée?"
Dit-il en enlevant son chapeau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaknafhein
Spameur dégénéré (Admin)
avatar

Messages : 285
Date d'inscription : 30/10/2011
Age : 27
Localisation : Ste-Croix

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Dim 30 Sep - 10:59

Je t'en prie, il y aura toujours une place de libre pour toi

Puis Zaknafhein se tourna vers le premier arrivant...
"Bien, revenons à nos questions... je vous laisse me conter votre histoire, ma curiosité n'a pas été rassasiée"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://drow.forumgratuit.ch
Tribal-Vodoo
Barbouilleur
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/09/2012
Localisation : dans la partie sombre de ton ame

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Dim 30 Sep - 14:47

- Etonnant cette boisson est pleine de souvenire.
He bien mes amis pour vous raconter mon histoire je dois remonté il y a bien longtemp [hrp] il était une fois XD, delire dsl... [/hrp]
Car je suis comme qui dirait ancien. Il y de ca 3000 ans environ j opérait en tant que devin dans ma tribue. travaillant en fin de bataille je m assurais que la prochaine guerre sois profitable. Les vampire n était pas tres nombreux en ce temp la et la vue de longue insisives ne trahissait pas encor la nature de l interlocuteur. Apres une bataille particulièrement sanglante des vicères me guidère jusque un homme acroupi devant un cadavre. Je distainguai clerement que cette individi ne faisait pas parti de ma tribu néemoin je m autorisa de m aprocher.

- quel coin perdu pour une ame damnée Et... Dangereux qui plus est

-*slouuuuurp*

- point de réponce du prochais mort?

*slouuuuPfffpfffpffhahahaahaharp*

- un rire bien assuré.

- la mort est loin de moi devin.

- au contraire *il cole sa lance contre la gorge du charognar* elle est plus proche que tu ne le crois et meme si ton aura m indique le contraire je n hesite pas a jouer avec le destin. qua tu a m offrire contre ton existance

- Mais *il se leve et devoile de sa bouche ensanglanté deux longue insisive* Rin de plus que la vie éternelle. les les crocs que tu peux voir en sons la porte et mon sang est la clef. Il faut juste que ton ame soit asser sombre pour que le démont qui se trouve deriere te laisse passer. Quel est ton nom

-L on m apelle serpent fou mais peux ose prononcer mon nom ils préfère me venerer sous le titre de Devin de la Mort *il lève sa lance et tend la main* Et vous cher charognar


- Calistos Devra Votre nouveau MAITRE * le vampire enpoigne le bras du serpent pour y planter ces crocs en faisant preuve d une rapiditée surhumaine. le serpan tente vainement de planter une dague dans sa chair mais le vampire esquive avec tout autemp de dexteritée. le vampire lache le bras. Il saisi la dague et s entaille la chaire*

- Et le voila le fameux coix de vous Humain qui avez étez choisi pas la plus noble race. Ce choix est * il tend son bras ensanglantée * Une mort lante et douloureuse ou une vie etérnelle ou l absolution n est que mouche piégé dans du miel *avec un sourire* qui fermente qui plus est

- NE ME PRENEZ POINT POUR DEVOS *dis le serpent hor de lui* mon ame est bien plus sombre que la votre cher "maitre" et considéré que m offrire la vie éternel comdamne tous les être bon a la potence

*il se baissa et porta ces levre a la blessure. comme pri de frénesie il aspira le sang du vampire avec viollence lui cassent presque le bras*

- si vous me prenez tout je ne pourait point vous aprendre pourquoi nous sommes la race noble *avec dificultée il otas la tete de l assoifé de son bras*

une voie retentis au loin

-DEVIIIN DEVIIIIIIIIIN.

- si vous le permeter je vais passer le rest de la soiré seul

- mis bien entendu répondit l homme en s eloignant
- a plus tard et surtout BONNE APETIT et pertit secouer d un rire machiavélique

le vampire disparut

un homme ariva en clopinant

- devin qu avez vous lut. quel sera la prochaine bataille. Mais vous ète blesser laisser moi....

-Il suffit retournon au village

apres quelque heure de marche il arivère dans une petite plaine parsemer d habitation miteuse fate de peau et d'os. un feux était alumé au centre et un 30ene de guerier festoyaient autour.

- Serpent Fou Vous voila venez partager les fruit de la victoire avec nos amis des tribues qui ne souhaite voir leur population ce réduire
- qui est ce dis un petit homme a la personne ce trouvant a coté
- s est serpant fou le devien de leur tribu
- QUI OSE PRONONCER SON NOM!!!! dis le cher en scrutant les autre tribues. Je vous invite a boire a mon vilage, Je vous offre une chance de survire et vous OSER SOUILLER DE VOTRE LANGUE *il se tourne ver l homme qui a prononcer le nom* CELUI A QUI NOU DEVON CHAQUE VICTOIRE *il lui atrape la lague et l arache d un coup sec* QUI ETES VOUS POUR VOUS COMPORTER AINSI! On ne prononce son nom qu avec respect ou l on ne poura jamais plus rien prononcer

-heureu de vous voir en pleine forme meme apres la bataille que nous venont de finir dis le serpoent avec un sourire

*il s avance et s aseille au coter du feu

- Dis nous serpent j' ai amener ces tribue en vu de ma nature généreuse les proposant aini de les eparnier lesquel serons serviable

-Hummm *il scrute chaque abitant* point d ame réelement sombre. Toi! Toi! Toi! ect... je vais vous enlever un peu de couleur *avec un sourire* tuer vos freres et rejoigner nous ou...... Mourez


Il s ensuis une bataille sanglante entre les membre des tribue et le chef et le serpent assiste a la scène d un air plutot desinteressé

- dis moi serpent quel sera la prochaine bataille!

- Le tebleau ce soir n était pas tres instructif il manquait certaine couleurs. Mais la tribu du tigre d argent pourait etre la prochaine cible

- LE TIGRE D ARGENT DIS TU ! ecoute devin je sais que tes dire son victoire assurée mais crois tu vraiment que nou pouvon riv... l homme ne pu finir sa phrase car il recu la hache de son chef en pleine poitrine

- Voila qui devrai te rassurer Hötgar tu aura plus de précision. Serpent peut tu lire dans ces nouvelle couleures

- Fort bien *il se penchat ver l homme a l agonie et enfonca ces main dans la blessure. le cri de l homme fut si fort que toute les tribue entrin de se massacher tournère la tete et a la vue du spectacle le combat redoubla d intensitée.

- Oui il son faible.... Il vien de subire quelque chose. une mort? Non une maladie........ il ne sont plus contagieux mais juste affaiblis...... Nous attaquerons............. DEMAIN


- NE POSER POIN VOS ARME COMPAGNONT DEMAIN LES TIGRE SERONS CHATONS PUIS DE CHATON IL PASSERONS A..... *chef*

-NOURITURE *serpent*
///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////







////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

le serpent ouvri les yeux et ce leva dificilement a la vue de la lumière il ce sentis soudain faible. il se frota le visage et se surprit d y découvrire deux dent plus longue que les autre. en regardant ou il se trouvait il pu découvrire les corps de toute les tribues icompris la sienne baignant dans une mare de sang. et a la vu de ce liquide rouge il tréssallit ce sentant comme atirer par ce brevage

- Quel est don ce maléfice. Pourquoi mes peinceaux sont'il tous morts RHAAAAAAAAAAAAaaaaaa je maidi le destin que je n ai pu lire. QUI ETES VOUS? OU ETES VOUS? ET EN PASSANT VOUS ETES UN PEINTRE TALENTUEUX. VUE QUE VOUS M AVEZ LAISSER EN VIE JE SUPOSE QUE VOUS VOULEZ PEINDRE EN MA COMPAGNIE.

- Pas si fort cher amis

en se tournat le serpant pu decouvrire le vampire de la veille

- je m atendais a vous voir mais pourquoi ce massacre vous avez casser mes peinceau ce qui me met dans une facheuse sitiation car mes toiles sons grandes

- Voillon ne vous souvenez vous point que je n'était invité au festin d'hier.

le serpent se souvint soudainement que c était lui qui avait decimer tous le monde.

- Bonjour Arkanox Calistos je ne me résoudrait a te fair m appeler maitre car ton aura est aussi sombre que la mienne il te faudra donc m appeler frere et ces peinceaux que tu dis ne doive désormait etre reduit qu'a vulguaire nouriture. Suis moi et je t aprendrais quest ce que veu dire Noble Race

il sortit de sa poche une petite pierre rouge et prononca quelque mots. Tout le sang etaler par terre bouillona ce sépara de la boue qui c était uncrusté et fu aspirer par cette petite pierre rouge.

- Je ne perd jamais une goute *dis le vampire avec un sourire* suis moi Frere.

-------------------------------------------- *Retour a la taverne*


- Pour la suite je m autorise encor une petite question. Qui est le chef dans cette guilde?





[EDIT]

[hrp] je compte ecrire un bon pavé su l histoire de mon personnage si vous souhaitez que j abrège dite le moi Wink

le sommaire sera just au dessous de ma prèse [/hrp]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tribal-Vodoo
Barbouilleur
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 28/09/2012
Localisation : dans la partie sombre de ton ame

MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   Lun 8 Oct - 5:03

les homme de la taverne se tourne ver son interlocuteur

Leur regard sera votre réponce et je m envais continuer mor récit ou en étais-je donc?


------------------------------------------------------------------------------


le serpent suivi celui que est devenu son maitre il conversairent pendant la route.

- comment a tu eu cette horrible pierre que gache de si beau tableau !
- Je la tien de mon maitre et plus que de gacher elle nouri celui qui la porte
- du sang comme seul nouriture voula qui n embete pas les cuisines
- prenez y gout ce sera la votre jusqua votre mort
- Ne m avez vous point offert l imortalité?
- du sence de la vielliesse point des lames et tant qu il y aura du sang tu vivra
- Haaa c est don ca ces dents et cette atrait pour le sang dis le serpent en ce frotant le visage
- nous arrivon j abite dans ce manoir

En entrant le serpent fu étoné de ne voir personne

- N y a t il point ame dans cette maison dis le serpent
- Elas plus nous étion 5, 2 furent brulé une s est amouracher d un humain et le dernier quant a lui n a point apri ce que je souhaitait lui enseigner et vorte sort sera le meme si vous ne réeusissez a maitriser mon enseignement, trève de bavardage nous en auront pour environ 28ans.

Les 20 annés durant il apris a manier toute sorte d armes et pris plaisire au joie de la chasse quand vin enfin le grand jour.Son maitre l avais fais marcher des kilomettres les yeux bandée quand il s arèteres son maitre lui dis.

-Vois le chateau la bas. Son seigneur a un objet très important pour moi mais il m est impossible de m'y rendre caur ce meme objet m y interdis l acces. Vas et ramene le moi

Au porte du chateau il vit deux garde. Il egorga un jeune femme silentieusement coura ver le chateux

-Mesire MESSSSSIRE un assasin
- ha cesse ces garguillement pleutre et tente de t exprimer convenablement
-messire une jeune femme la ba semble s etre fait tuer par une bete afreuse!

le garde dis a son colegue:
- Vas voire et toi reste ici tu ne m inspire pas confience

des que le garde leur tourna le dos il planta une dague dans le cous de celui que était rester en marmonant a son oreil
-Asera d'as s'salaza

l autre garde arriva en criant

-il avais raison le pouilleux un femme est morte la ba

mais des qu il s aprocha son coleque sans vie l atrapa et le baillona de ca main. Le serpent s avanca et enflament une tige en métal brula le cous du malchanceu en y laissant une blessure runique. il ce penca a son oreil

- tu parle tu meure tu tente de me tuer tu meure, tu fuis *avec un sourire* tu meure ta seule chance de t echaper serai de parler a la place de ton coleque en ma faveur et de fair tout ce que je te dis. Maintenant fais moi entrez et mene mois au cimetiere

le garde s executa tandis que le mort suivit sans grand peine quand il entraire un autre garde s etona les voir abandoner leur poste

- Balmir ou vas tu Balmire. Pourquoi ne répont il pas Ogar dis moi.
- Il est trop sous pour te répondre nous alon querire un guerisseur un femme est mal en dehor garde la porte jusqua mon retoure

il repartire.

- quel improvisation je n aurai pas mieux fait moi meme
- nous arrivons

Le cimetiere était imence et les tombes en grande partie mal en point

- tres bien je vais etre genereux vois tu la coline au nord du chateau
- oui
- rent toi las ba l homme qui ci trouve poura te délivré

le garde parti en courent et dans sa fuite le serpen rajouta doucement

- te liberer de la vie. maitre votre repas est servi quant a mois j ai la toile reste les peinceaux

-saaaaaaaaaa kalachtra durum t'akira'le sazalitrrrrrrrrrrrrrrrrréééééééééééééé

comme un tremblement le terre le sol bouga ce dechita des main des bra et tete décharné sortire de ce sol bouillonant


- Detruser tout tuez tout qu il ne reste que cendre et désolation. En voillanmt un homme apeuré dans un coin il dit

-ha j oubliait

il lanca sa dague et s entreprit de lui ouvrire le ventre et trifoulliant dans ces entrailles s exclama

-héhéhé tres bon pour moi. ALEZ Y A FEU ET A SANG!

- Vous la bas ataqué le palais

l armée de morts s executairent il se tourna ver le garde mort
-quand a toi vu que je ne suis pas un prisonier tres dangereu mene moi au roi il ne craindra pas la mort Twisted Evil Atend

il prit un objet dans sa besace lui prononsa
- sa kalachtra durum t'akira'le sazalitré et l acrochat a un des mort
-quand vos proi se relevront et rejoigneront vos rang envoyez les au chateau


--------------------------------------------------------------------------- récit 1 ere personne

sa avais marché quele merveilleuse idée la réaction en chaine la peinture deviendra peinceau pour générer plus de peinture. tien une soife soudaine. n est'ce pas une fermiere

-non monseigneur pitier
-TAIS TOI POINT MOT DURANT MON REPAS SEUL LES CRI SONT ACCEPTER!

je planta mes croc dans cette chaire mole. elle n avai point bon gout je les retira de suite et lui lanca une chaine

- Je te fait une ofre généreuse tu sera ma gourde durant la bataile je te laisse en vie et tu m ofre ton sang si les chose tourne mal accepte tu?
- Oui seigneur mais pitier ne me tuer point
-UNE GOURDE RESTE MUETE ET TU N EST POINT ENCHENTER!

Bon ou ai-je mi mon fer ha ici.

----------------------------------------------------------------------------- je repasse comme avant je n ai pas asser de talent d écrivain

il s entrepri donc de marque la pauvre femme qui compri de suite que son destin était graver dans son cou.il entra donc dans le chatau et gravit tous les escalier il s areta quant il vit une troupe de gardes gardant une porte

- dès que j apelle tu me ramene la bougresse

il couru ver les gardes

- Le chateau est ataque il y a des morts partout et des que nos valeureu combatant meures il rejoigne leur rangs
- ON SAIS VA TE BATTRE
- Je sais comment les vaincre mais seul le roi a la relique de l outre vie
- et tu croi qu on va te croire pleutre aproche et je t embroche
- MON ROI MON BON ROI C EST CASTILOS QUI ATAQUE MON ROI JE SAIS COMMENT LE VAINCRE
- tais toi bougre
mias un voi s entendis derier la porte

-comment connais t il ce nom laisser le entrer mais enchainer le

il s executaire et fir entrer le serpent et l atachere a une chaise solidement.

- tres bien il ne peu bouger
- oui messir il ne fera point de mal
- bien laisser nous seul
- mais laisser nou seul jai dis et proteger plutot cette porte

le garde parti

- toi comment conait tu ce nom
- je vien d un monaster et les cieux mon indiquer ce qui ce passe ici il ma dis aussi que vous avez un objet qui poura résoudre cette bataile
- tu ne répond point a ma question
- j y venais ce calistos ma dabor proposer son aide mais étaint devos je savais que je ne devais avoir confience j ai compri que c était lui l ataquant quant il ne pu rentrer dans ce chateau j y ai couru mais il etait presque trop tard
- et comment compte tu nous sauver
- une des rune de l objet me permetra de le neutraliser ce qui tura le vampire
- HAHAHAHA croi tu que je n ai point essayer et mes mage aussi PERSONNE na réeussit
- je suis envoyer des dieux et avec cette rune je réussirai car la foi du dieu AlaStaka'r est sans faute

ce que le roi pri pour un nom était en faite un sortilege qui ordonais au garde de tuer les défanceur de la prote et un grand bruit vin de derriere la porte

- vite mon bon roi nous n avon point de temp

-le roi courut et remena un coffre

- mais ce n est point l objet que je cherche

le roi pri peur

- si je vous jure c est le coffre dans lequel ce trouve le coeur le castilos et c est son plus grand tresor
- Haaaaaaa dans ce cas

la porte s ouvris et la fermière entra et détacha le serpent

- Je te remercirai pour ceci au dela de toute tes espèrance


-mais MAIS balbutia le roi qui venais de comprendre la supercherie

- J ai asser fait le boufon a ton tour de m amuser dis il en entaillant la jou et le bras du seigneur

- Je vous en suplie ne me tuer point je vais vous dire

- Je t ai asser ecouter fais moi rire plutot. il entailla le second bras et la seconde joue

- On ne peu tuer votre maitre car seul un de ces diciple peut percer ce coeur. Imaginer sons argent rien que pour vous

- Je n ai que fair de l or

- C... Ces terre seron a vous

- Mais mon bon roi dis t il en prenant une voi de courtisane le monde m'apartien

- Son pouvoir cera a vous epargner que voulez vous je vous le donerai

-haaaaaaa voila qui est interessant je veu... Je veu vous voir decendre les escalier

le roi pris un aire soulager

-sans jambe

et d un coup il coupa les jambe du roi le traina puis le lanca dans l escalier puis s aprocha cu coffre et le mis dans son sac. Soudais

CLAP CLAP CLAP

- Alor la bravo

-vous avez pu passer mais le coffre

-pure mascarade servant a denicher les traitre

- hahahahaha cette mascarade fu plaisante

-votre cadeau egalement dis son maitre en lancan au pied du serpant le casque et la tete du pauvre garde que le fou avais envoyer a l abatoire

- tu ma impressioner je n ai jamais vu ca duran ma longue vie.Traitre, assasin ,et quelque bon compagnon on tuer plusieur garde et voler le coffre mais la. dir le temps qu il ma falu pour fair croire au chateau qu il était proteger de moi. tu arive et plus une ame vivante que des cadavre tu est un seigneur de guerre

- Non maitre un artiste

- Je n accepterai plus que tu m appelle maitre désormais et a jamais apelle moi frere

- tres bien frère et quand tu disain plus ame vivante

le serpant tira la chaine

- Ho tu m amene mon repas. d une grande beauté qui plus est

- Non se sera ma premiere epargnéee

- Et pourquoi cet ela de générositée

- Je ne sais pas tellement mis apar que son ame est en parti sombre vien la

Le frere du serpant avais compris


-dis moi beautée tu n imagine point la chance que tu a je te laisse deux choi qui tous deux te sont profitable alor qu un seul me profite. tu a le choi pare et ne revien jamais ou je t offre la vi......

-je n ai que fair de vos propositien

les deux fure etoner

- Je veu marcher a tes coté

le choc pris le serpent c était la premiere fois que quelqu un demandais de le suivre

- Je ne suis point originair d ici je vien d aganor dans les montagne bien que converti en arivant j ai aussi été cahotique et te voir dechainer toute cette puissance a réveiller des emotion en moi que je croyait disparue

- se sera donc la vie eternel

- la vie eter.......

elle n eu pas eu le temp de finir ces mots que le serpent planta ces crocs dans sa chaire. puis il s entailla et tendi le bras.

- Ho merci merci

- sois en moi eternellement reconaissante et devien mon plus beau peinceau

en partant le serpen en regardan un mort fit demi tour pris un lettre qui trainais et repris la route

- qua tu trouvé frere

- je ne sais point mais cela me sauvra la vie


il prire donc direction du manoir


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Odisée d'un assoiffé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Odisée d'un assoiffé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le clan Drow :: La guilde des ombres (Azoria)-
Sauter vers: